L’alternance mode d’emploi

Qu’est ce qu’un Contrat de Professionalisation ?

C’est un contrat de travail en alternance de 6 à 24 mois (selon les formations et en comptant la période d’essai) qui s’adresse aux jeunes de 16 à 25 ans et aux demandeurs d'emploi de 26 ans et plus.

Les 2/3 de la formation se déroulent en entreprise. 1/3 est dispensé en centre de formation.

Avantages du Contrat de Professionnalisation

L’enseignement suivi est dispensé par des professionnels de l’automobile. Pratique, il permet d’assurer dès les premiers mois les tâches les plus fréquentes de l’entreprise.
De plus, immergé dans votre entreprise, le stagiaire est formé aux spécificités de votre entreprise, ce qui en fait un futur vendeur pertinent.

Rôle du tuteur en entreprise

Au cours de sa formation, le stagiaire aura au sein de l’entreprise, un tuteur qui devra :

  1. Organiser son parcours en entreprise
  2. Favoriser le développement de ses compétences
  3. Faciliter son accès aux ressources de l’entreprise
  4. L’accompagner dans ses interventions et veiller à la rigueur de ses interventions
  5. Evaluer ses compétences progressivement acquises en entreprises

Rémunération

L’avenant 57 du 7 juillet 2010, étendu par arrêté du 21 décembre 2010, modifie le système de rémunération des salariés sous Contrat de Professionnalisation. Le SMIC constitue, à partir du 1er janvier 2011, l’assiette du salaire.

Le salarié perçoit une rémunération spécifique prenant en compte son âge ainsi que son niveau de formation.
* Au 1er janvier 2014, le montant du SMIC est de 9,53 € bruts, soit 1 445,38 € bruts mensuels sur la base de la durée légale de 35 heures hebdomadaires.

Primes

L’Avenant 57 de la CCNSA prévoit, depuis le 01/01/2011, le versement par l’employeur, d’une prime d'intégration, dans les conditions suivantes :

Elle est versée aux salariés qui sont embauchés en CDI dans la même entreprise après avoir obtenu, au terme du contrat de professionnalisation,  une certification inscrite au Répertoire national des certifications des services de l’automobile (RNCSA) et visant au minimum l’échelon 6. Elle correspond à 50 % de la rémunération mensuelle brute de base perçue au terme du 12ème mois et est versée à l’issue du 12ème mois suivant l’embauche en CDI par l’entreprise formatrice.
La prime de réussite, elle aussi initiée par l'avenant 57 de la CCNSA, a été abrogée par l'avenant 71 signé par les partenaires sociaux le 3 juillet 2014.

A la fin du contrat de professionnalisation l’entreprise ne doit pas payer d’indemnité de fin de contrat.

Les différentes aides

De l’Etat
La Loi de Finances pour 2008 prévoit l’assujettissement des Contrats de Professionnalisation à l’exonération des charges de droit commun (La Loi Fillon).


De l’ANFA

Le financement forfaitaire alloué par l’ANFA couvre tout ou partie des coûts pédagogiques. Le taux varie en fonction de la nature et du niveau des formations. (Pour plus de renseignements, se rapprocher de votre Délégation Régionale ANFA) .

Les compléments de frais annexes, de coûts pédagogiques, les rémunérations et les charges sociales sont imputables sur le budget formation pour les entreprises de 10 salariés et plus.


Du GNFA
Du recrutement du salarié en Contrat de Professionnalisation à l'obtention de son Titre, le GNFA vous accompagne. Les jeunes admis en formation répondent à des critères précis. Tout au long de leur formation, les formateurs comme les conseillers en formation assurent un suivi auprès du jeune et de l'entreprise.